Editorial

 

Innovations & ruptures technologiques en oncologie

 
Chers amis, 
 
« Le changement, c’est maintenant » ?  

En oncologie expérimentale et clinique du moins, assurément ! Les biotechs et big-pharmas rivalisent d’inventivité pour mettre sur le marché des molécules toujours plus innovantes, plus ciblées et plus spécifiques. Antibody-drug conjugates, fragments d’anticorps, bi-spécifiques…

Qui aurait pu imaginer pareilles innovations il y a 5 ans à peine ? Le démembrement de la biologie des cancers se poursuit, mettant régulièrement à jour de nouvelles cibles « druggable ». L’oncologie expérimentale connaît en parallèle de véritables révolutions coperniciennes : cellules souches cancéreuses, sphéroïdes 3D,  CTC, arrivée du modelling...

Quant à la pharmacogénétique et pharmacogénomique, la mise à disposition d’outils de plus en plus puissants et rapides autorisant les approches multiplex ou à haut-débit pour un coût toujours plus faible, permet d’envisager enfin une systématisation du génotypage constitutionnel et somatique chez le patient atteint de cancer.  

Le GPCO a depuis près de 30 ans accompagné toutes les évolutions de l’oncopharmacologie et l’oncologie clinique.

Cette année encore, nous vous donnons rendez-vous pour deux jours de conférences et débats sur les multiples ruptures technologiques qui sont survenues cette année, et qui devraient contribuer à progresser vers le développement d’une médecine toujours plus personnalisée en oncologie. 
 

Organisateurs

Gérard Bastian, Pitié-Salpêtrière, Paris 
Joseph Ciccolini, APHM, Marseille
Amélie Lansiaux, Centre Oscar Lambret, Lille
 
 
Incriptions


Appel à communications

Date limite d’envoi des résumés :
30 septembre 2012 
à adresser 
à Etienne Jarry,
 


Téléchargement

Programme scientifique 2012

Bulletin d'inscription 2012

 
 
 

Edition passée

13 Journées du GPCO 2010
25 & 26 novembre 2010
Novotel Atria, Nîmes